S comme Sylvie dans Utthita Parsvakonasana
Il y a environ 6 ans, j’ai rencontré le Yoga, depuis il est toujours présent, il m’accompagne sur le chemin de la vie. Il m’a appris à m’accorder du temps et à prendre le temps. Le temps d’apprendre, de comprendre, d’intérioriser. Le temps de découvrir comment le Yoga participe à un solide équilibre. Il m’a soutenue dans les moments difficiles, toujours bienveillant et réconfortant. Jamais il ne juge, il accueille les avancées comme les faiblesses, il encourage et rassure, confiant dans sa pratique. Je sais que je peux compter sur lui. Je parle du Yoga comme d’une personne car c’est une vraie rencontre. Comme il est grand et multiple, il saura toujours trouver sa place”.
-Sylvie-

S’il incombe à l’enseignant de Yoga de créer les conditions propices pour un travail studieux et sécurisé, l’ambiance pendant le cours est une alchimie de ce que chacun y dépose jour après jour, séance après séance. Il est important que tout le monde trouve sa place dans le groupe et en ça, Sylvie m’a toujours aidé à  donner aux cours d’Aubenas une note chaleureuse et détendue. Elle accueille les nouveaux et fait en sorte que chacun se sente suffisamment à l’aise pour s’abandonner pleinement au Yoga. Elle tisse les liens en dehors des cours et prend des nouvelles de ceux que nous n’avons pas vus depuis longtemps avant même que j’ai le temps de m’inquiéter de leur absence.

Depuis 6 ans que nous travaillons ensemble, Sylvie a été fidèle à nos rendez-vous de Yoga. De cette constance et régularité, émerge aujourd’hui une pratique de plus en plus fine et intelligente, c’est une grande satisfaction pour un enseignant!

Passées les premières années de pratique de Yoga Ashtanga où les progrès peuvent être très impressionnants, il faut ensuite s’armer de patience pour accepter un rythme de progrès beaucoup plus lent et apprendre à se satisfaire d’avancées plus intimes, plus internes et subtiles. Sylvie a su passer ce cap et c’est très beau de la voir sur son tapis de Yoga réceptive à chaque micro-ajustement et capable de se saisir de chaque nouvel élément de compréhension énoncé pendant la séance.
-Fanny-

Sylvie travaille au service administratif de l’ADMR, association d’Aide à Domicile en Milieu Rurale qui aide de nombreuses personnes âgées ou handicapées en Ardèche à rester chez elles. Dans son temps libre, quand elle n’est pas sur son tapis de Yoga, elle étudie la clarinette avec la NEMA, Nouvelle Ecole de Musique d’Aubenas.

L’association Shri Yantra Yoga a fêté ses 10 ans d’existence au mois de novembre dernier. Pour l’occasion nous avons souhaité mettre à l’honneur celles et ceux grâce à qui l’association a pu se déployer sur le territoire et transmettre sa vision du Yoga : les élèves-adhérents !

Chaque semaine et sous forme d’abécédaire, nous souhaitons vous présenter les pratiquants de Yoga Ashtanga et de Yin Yoga d’Ardèche du Sud. L’occasion aussi de découvrir une posture de Yoga présentée par Arianna, ici Utthita Parsvakonasana La posture de l’étirement intense de côté.

Utthita Parsavakonasa se situe au milieu des postures debout, les asanas fondamentaux. Comme toutes les postures debout, elle renforce les chevilles et les jambes, développe l’équilibre et l’ancrage. De plus, grâce à la fente en avant, on travaille la souplesse au niveau du bassin.

Le bras s’étire au-delà de la tête, en prolongement de la diagonale de la jambe, autour de cet axe la poitrine tourne vers le ciel et crée de l’espace  au niveau de l’aisselle et du buste, la cage thoracique s’étend et on peut ressentir la respiration dans les lobes pulmonaires.

C’est une position qui travaille la synergie entre ancrage solide et légèreté aérienne. Utthita Parsvakonasana est un centre de gravité, entre Ciel et Terre, sur une dimension latérale.

Dans la vie de tous les jours, nous exerçons en majorité des positions verticales: du haut en bas, des flexions en avant ou des extension en arrière. Les mouvements sur le plan latéral sont plus rares mais ils sont importants pour l’entretien du corps physique et pour exercer l’esprit à une pensée latérale, s’échappant de la pesanteur du monde vertical.
-Arianna-

Cette série de portraits est à suivre sur nos pages FB et Instagram dédiées au Yoga :
https://www.facebook.com/fannyoga07
https://www.instagram.com/fannyoga_ardeche/
https://www.instagram.com/le_fil_d_arianna/

Credit photo@Alexa Brunet
La photo a été prise dans la salle parquet du Palabre à Aubenas où, entre midi et 14h, nous pratiquons le Yoga Ashtanga le mardi et le Yin Yoga le vendredi.

Menu