R comme Richard dans Sukhasana

Richard ne fait pas de Yoga au sein de l’association mais il partage sa vie avec la prof et ça, c’est déjà une sacrée sadhana* qui consiste – entre autres – à se faire très discret le matin pour que sa chère et tendre puisse pratiquer en paix et à attendre son retour de cours bien tard le soir pour pouvoir diner avec elle.

Richard  pratique la méditation Vipassana telle qu’enseignée par S.N. Goenka dans la tradition de Sayagyi U Ba Khin.

Vipassana signifie voir les choses telles qu’elles sont réellement et nous amène comme la pratique régulière du Yoga à dissoudre nos illusions et accepter la réalité telle qu’elle est et pas telle qu’on aimerait qu’elle soit. Aussi, comme la pratique régulière du Yoga Ashtanga où nous déroulons chaque matin la même série de postures sans jamais la vivre de la même manière car chaque jour notre corps, notre humeur, notre énergie sont différents de ce qu’ils étaient la veille, la médiation Vipassana nous permet d’intégrer le principe d’impermanence dans nos vies. Avec le temps le méditant Vipassana comme le pratiquant de Yoga Ashtanga apprennent à ne pas voir les choses avec trop de certitude ou d’arrogance quand la vie est facile et agréable et d’un autre côté ils ne se laissent pas abattre quand la vie les malmène car ils savent que rien n’est permanent.

La médiation Vipassana  est une des plus anciennes techniques de méditation de l’Inde. Elle a été redécouverte par Gotama le Bouddha il y a plus de 2500 ans et était enseignée par lui en tant que remède universel destiné à soigner les maux universels.

Je voudrais donc profiter de ce portait pour remercier l’association VIPASSANA créée en 1989 qui m’a accueilli pour mon premier cours de 10 jours quand j’avais 25 ans et  dont la méthode de méditation a toujours accompagné mon chemin de Yoga. A l’heure où la spiritualité est devenue un business juteux et très à la mode, il reste des organisations sincères et honnêtes,  accessibles à tous quelques soient leurs moyens financiers, qui transmettent des méthodes sérieuses et efficaces pour éradiquer la souffrance.

Ici le lien pour Vipassana France mais il existe des centres Vipassana partout dans le monde.

Richard est assis en Sukhasana, la posture aisée ou le tailleur comme nous l’appelons en français. C’est l’assise la plus commune pour méditer et dans la pratique du Yoga Ashtanga, elle est une bonne alternative à Padmasana, la posture du lotus, pour les personnes n’ayant pas encore l’ouverture de hanches suffisante pour se mettre dans cette position et/ou celles souffrant de blessures aux genoux.
-Fanny-

*Sadhana est un terme sanskrit (साधन) utilisé pour désigner une pratique spirituelle quotidienne. Tout ce qui est pratiqué avec conscience, discipline et intention de croissance spirituelle peut être considéré comme une sadhana. Le terme sadhana vient de la racine sanskrite “sadhu” qui signifie «aller droit à un but».

Cette série de portraits sous forme d’abécédaire célébrant les 10 ans de l’association est à suivre sur ma page FB et Instagram dédiées au Yoga :
https://www.facebook.com/fannyoga07
https://www.instagram.com/fannyoga_ardeche/

Credit photo: Alexa Brunet
Photo prise au Domaine du Taillé
https://www.facebook.com/domainedutaille

 

 

Menu